Abba Mios, de Bélos, dit : "L'obéissance répond à l'obéissance. Quand quelqu'un obéit à Dieu, Dieu aussi lui obéit".  
Présentation

Fermer Anciens numéros Diakonia

Fermer Catéchèses

Fermer Divers

Fermer Hagiographie

Fermer Nos publications

Fermer Persécution des chrétiens

Fermer Textes patristiques

Fermer Vidéos choisies

Webmaster - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Nouvelles des Amis
Nouvelles

Lettre au Patriarche Bartholomée - par webmaster le 09/02/2015 @ 19:26

Lettre de la Sainte Communauté du Mont Athos au patriarche Bartholomée au sujet de la visite du pape de Rome à Constantinople en novembre 2014


La Sainte Communauté du Mont Athos a adressé au patriarche de Constantinople Bartholomée une lettre concernant la visite du pape de Rome à Constantinople en novembre 2014. Rédigée au mois de décembre, elle a été publiée seulement maintenant.

« Très saint Père et Seigneur,

Nous nous adressons à votre Toute-Sainteté avec profond respect dans le Seigneur, vous soumettant nos civilités filiales et nos humbles vœux à l’occasion du seuil de la nouvelle année de la bonté du Seigneur, commémorant jours et nuits Votre vénérable nom dans nos humbles prières.

Ayant été rendus dignes de nous installer au saint Jardin de Notre Dame la Mère de Dieu, célébrant les offices sacrés ou lisant les écrits des Pères théophores, nous vénérons parmi les saints le hiéromartyr Cosmas le Protos (1) et ceux qui étaient avec lui, car par leur confession et leur sang ils ont « maintenu l’Église immaculée de l’illusion de l’erreur », « ne voulant pas communier avec les latinophrones et s’accorder avec eux » (tropaire de la 3ème ode et kondakion). De même, avec saint Nicodème l’Hagiorite, nous glorifions saint Marc d’Éphèse Eugenikos, car il « se montra inflexible devant les attaques des adversaires de la foi divine, les falsificateurs latins qui altérèrent celle-ci » et nous lisons ailleurs, chez saint Silouane l’Athonite : « Comme nous sommes heureux, chrétiens orthodoxes, car le Seigneur nous a donné la vie dans l’Esprit… Je crois seulement en l’Église orthodoxe, car en celle-ci se trouve la joie du salut, qui s’acquiert par l’humilité en Christ ! »

Éduqués dans cette tradition spirituelle et méditant sur les luttes des Pères d’autrefois et de l’époque récente pour notre sainte foi sans innovation, il nous est difficile de comprendre ce qui s’est produit, lors des jours de fête de la mémoire du saint apôtre André le Premier appelé. En effet, en l’instant très-sacré de la sainte Anaphore, notre Patriarche, sortant du saint sanctuaire, a donné le baiser liturgique au pape de Rome qui avait revêtu l’omophore et qui a ensuite prononcé la Prière du Seigneur.

Ayant écouté l’inquiétude des pères et frères qui vivent dans l’ascèse sur la Sainte Montagne, nous exprimons la perplexité qui nous frappe, car les faits susmentionnés blessent le sentiment dogmatique et liturgique, provoquant en outre la confusion dans les consciences des chrétiens dans le monde entier. Répétés, ces faits donnent le sentiment qu’ils ne servent à rien, si ce n’est à provoquer le scandale, compte tenu de la stagnation du dialogue théologique qui a commencé depuis des décennies, de sorte que la vision de l’unité dans la vérité et dans une seule foi paraît être une réalité inaccessible. Et ce alors que de nombreux catholiques-romains, déçus par la sécularisation de l’Église occidentale, imprégnée des doctrines hérétiques du papisme, cherchent une issue dans l’Église orthodoxe.

En tant que Sainte Communauté, Votre Toute-Sainteté, nous avons considéré comme un devoir filial de vous faire part de notre vive inquiétude, nous qui aspirons à ce que reste inébranlable l’unité ecclésiale des orthodoxes du monde entier et de notre corps athonite, car nous ne cachons pas que nous sommes affligés et inquiets à l’idée de l’éventualité de revivre les événements qui ont eu lieu ici, il y a cinquante ans (2). Nous ne souhaitons naturellement pas les voir se renouveler, car nous en supportons encore les conséquences douloureuses, comme cela vous a été rapporté par notre lettre de la Sainte Communauté N° F2/7/1679/18.7.2014.

Conscients du lourd fardeau que vous portez, nous vous soumettons cela avec peine et serrement de cœur, demandant filialement que vous vous préoccupiez paternellement d’apaiser les consciences de nos frères « pour lesquels le Christ est mort », demandant Vos prières patriarcales et révérant profondément votre précieuse Droite ».

Tous les représentants et délégués des vingt monastères de la Sainte Montagne de l’Athos en synaxe commune ».

____________
(1) Ayant refusé l’Union de Lyon (1274), il fut martyrisé par les soldats de l’empereur Michel VIII Paléologue (ndt)
(2) C’est-à-dire l’interruption de la commémoration du Patriarche de Constantinople dans la plupart des monastères athonites (ndt).


Source:


Congrès Orthodoxe Bordeaux - par webmaster le 09/02/2015 @ 19:22

La Fraternité Orthodoxe en Europe Occidentale organise

le XVe Congrès orthodoxe d'Europe occidentale,

du 30 avril au 3 mai 2015 à Bordeaux (France)
Informations ICI et ICI

Bulletin d'inscription  ICI

Nouvelle parution - par webmaster le 02/11/2014 @ 20:40


Parution aux Éditions Sainte-Geneviève du livre du P. Serge Model,

« Toute terre étrangère est pour eux une patrie ».
150 ans de présence orthodoxe en Belgique (1862–2012)


S_Model_TerreEtrangere.jpgLes Éditions Sainte-Geneviève du Séminaire orthodoxe russe d'Épinay-sous-Sénart publient en novembre 2014 un livre en russe du P. Serge Model, un des formateurs du séminaire et membre du clergé de l'église Saint-Nicolas à Bruxelles, intitulé: « Toute terre étrangère est pour eux une patrie ». 150 ans de présence orthodoxe en Belgique (1862–2012) ou, dans l'original: «Bcякая чужбина для них отeчество». 150 лет присутствия Пpaвocлавия в Бельгии (1862–2012).

Suite de l'article et source....

Révolution et néo-marxisme - par webmaster le 21/10/2014 @ 19:58

Article très intéressant concernant l'autodestruction de la civilisation Occidentale.
Un grand merci à Philippe Créviaux pour la transmission de l'information.


Par Alexey Komov Directeur des affaires internationales de la Fondation Saint Basile le Grand
Commission patriarcale pour la Famille de l’église orthodoxe russe Représentant russe du congrès mondial des familles (WCF) Ambassadeur du WCF auprès de l’ONU Président de FamilyPolicy.ru

Les élites du monde, le néo-marxisme et l’idéologie sexualiste

Avant de commencer à travailler sur des projets à l’international, j’étais dans le management et le conseil en immobilier. Durant plusieurs années j’ai ensuite travaillé au Département des relations ecclésiastiques extérieures de l’Eglise orthodoxe russe, en tant que responsable des relations avec les institutions de la société civile à l’étranger, m’exprimant entre autres lors de différentes conférences internationales. Aujourd’hui dans ce domaine, je continue à coordonner les activités internationales de la Commission patriarcale pour la Famille, la protection de la maternité et de l’enfance sous la direction de mon père spirituel, l’archiprêtre Dimitri Smirnov, chef de ce ministère de l’Eglise (au même titre que Mgr Paglia l’est au Vatican).
Le père Dimitri Smirnov a été le premier à lever la voix contre l’avortement et pour la défense des valeurs de la famille en Russie, et ce, même à l’époque de l’Union Soviétique, il y a de cela 25 ans. Il est en quelque sorte le parrain du mouvement pro-vie et pro-famille russe, et l’un des prédicateurs les plus populaires de l’Eglise orthodoxe russe. Il y a quatre ans il m’a béni d’avoir établi des contacts avec le reste des chrétiens de l’ouest, résistant aujourd’hui aux idéologies athées néo-libérales du Genre et aux droits des LGBT. Depuis lors, de nombreux contacts ont été développés au sein de 80 pays et, du 10 au 12 septembre dernier, se tenait ainsi à Moscou, un grand forum international sur le thème « Famille nombreuse et avenir de l’humanité », au cœur même du Kremlin et à la principale cathédrale de Russie, la cathédrale Saint Sauveur. Construite grâce aux dons du peuple pour commémorer la victoire sur Napoléon, puis détruite par les communistes athées dans les années 1930, elle vit se construire sur ses ruines une immense piscine extérieure, le Seigneur n’ayant pas permis que se finalise le projet communiste de créer sur ces lieux un gigantesque palais de congrès communiste sur le haut duquel devait trôner une statue géante de Lénine. De 1994 à 1997, la cathédrale du Christ sauveur a été reconstruite sous une forme encore meilleure que
l’originale. Cette cathédrale est un véritable symbole de la renaissance spirituelle de la Russie, au cours de ces 20 dernières années : lorsqu’ont été ouverts plus de 30 000 églises et 800 monastères, des millions de jeunes gens vinrent à l’église. C’est un miracle évident après 70 années d’athéisme militant de l’Union Soviétique, et des millions de nouveaux martyrs et c’est en réalité pour les chrétiens occidentaux modernes. Il prouve que cette renaissance miraculeuse du christianisme est également possible pour l'Occident, qui connaît aujourd'hui une lourde vague de propagande anti-chrétienne et d’apostasie....

La suite de l'article ICI
 

Pèlerinage à Saint-Maurice le 25 octobre 2014


Avec la bénédiction des évêques des diocèses de Chersonèse et de Genève, les
paroisses orthodoxes russes en Suisse organisent le samedi 25 octobre 2014
un pèlerinage aux reliques de Saint Maurice et des Martyrs Thébains.

Une liturgie sera célébrée à 10h dans l'église abbatiale de Saint-Maurice,
puis un office d'intercession célébré devant les reliques.

Bien entendu, tous les orthodoxes sont les bienvenus.

Pour des raisons d'organisation (chacun apporte son pique-nique, mais il
faut estimer le nombre de places à prévoir dans le réfectoire), une
inscription est souhaitée (de préférence auprès des paroisses, ou en cas
d'impossibilité d'inscription dans une paroisse en s'annonçant au Monastère
de la Très Sainte et Divine Trinité à Dompierre:

Vous trouverez ci-joint l'affichette annonçant le pèlerinage et son déroulement au format PDF.

Turquie : une antique église chrétienne convertie en Mosquée

L’église Saint-Sophie d’Eregli (le nom grec de cette ville est Heraclea), dans la province turque de Zonguldak, vient d’être transformée en mosquée et ouverte au culte musulman. C’est la neuvième église chrétienne, sous le vocable de Sainte-Sophie, transformée en mosquée en Turquie depuis quelques années.... 

Source et suite ICI

Pèlerinage à sainte Renelde - par webmaster le 03/10/2014 @ 14:05


En BELGIQUE.  samedi 25 octobre

PELERINAGE ORTHODOXE - SAINTE RENELDE


Il nous mènera dans le village de Saintes, près de Tubize, sur les traces de Sainte Renelde.
Rendez-vous devant l'église catholique de Saintes le 25 octobre à 11 heures. Adresse: rue Carade 3 1480 Saintes.

Programme:
- exposé sur la vie de la sainte, en français et en russe.
- visite de l'église
- office de Moleben, célébré par le père Léonide, de la paroisse Saint Job (Bruxelles), assisté d'autres prêtres de différentes juridictions.
- promenade à pied vers le puits sainte Renelde.

SOURCE et CONTACT : Chapelles de tous les Saints de la Terre Russe.
Paroisse universitaire. Contact: Sous-diacre Jean Hamblenne

Les hommes en trop - par webmaster le 02/10/2014 @ 09:39

Jean-François Colosimo vient de publier aux édition Fayard une magistrale analyse de la situation des chrétiens d'Orient, en prise directe avec les derniers événements en Syrie et en Irak.

Les hommes en trop

La malédiction des chrétiens d'Orient



Colosimo_Malediction_Chr001.jpg"Qu'ont à nous dire les petites filles aux prénoms tirés de l'Évangile, aux boucles d'oreille arrachées, aux lendemains sans avenir, qui fuient Mossoul dans les bras de leurs parents pour échapper aux djihadistes ?

Que, cette fois, c'en est fini des chrétiens à l'endroit même où est né le christianisme.

Que, pendant des siècles, ils ont survécu en vain comme otages de la domination musulmane, mais aussi du colonialisme européen.

Que la mondialisation a brisé leur résistance. Que nous venons de les sacrifier à la guerre impériale de l'Amérique contre l'islam, à la guerre civile qui dévore sunnites et chiites.

Que leur catastrophe est la nôtre, car avec eux sont anéantis notre plus ancienne mémoire, notre seul espoir de médiation entre l'Occident et l'Orient.

Et que nos croisades revanchardes comme nos lamentations humanitaires leur sont amères car, jusque dans leur agonie, nous continuons à les instrumentaliser dans la négation de notre dette de civilisation à leur égard.

Irak, Syrie, Égypte, Israël, Palestine, Liban, Jordanie, Turquie, Arménie : ce livre éclaire l'actualité à travers vingt siècles d'histoire et permet de comprendre pourquoi cette tragédie signe notre suicide moral."

J.-F.C.


Chroniqueur depuis trente ans des chrétiens d'Orient, Jean-François Colosimo continue ici après Dieu est américain, l'Apocalypse russe, le Paradoxe persan, son enquête sur les métamorphoses de Dieu en politique, publiée aux éditions Fayard.

Source: Site de l'éditeur



« La vie sacramentelle », un nouveau livre de Jean-Claude Larchet 

aux Édition du Cerf


Les éditions du Cerf viennent de publier, sous le titre La vie sacramentelle, un nouveau livre de Jean-Claude Larchet, qui s’inscrit dans la continuité de ses deux précédents ouvrages consacrés à l’Église (L’Église, corps du Christ, tome 1, Nature et structure; tome 2, Les relations entres les Églises): « c’est seulement dans l’Église du Christ, parce qu’elle est Son corps et parce que l’Esprit Saint y est présent et actif, que l’homme peut recevoir la plénitude de la grâce, qui est pour lui la source de tous les biens spirituels présents et futurs. Cette grâce lui est d’abord communiquée, dans le Christ, par l’Esprit, au moyen des sacre­ments »...

Source et suite de la lecture...

Orthodoxie et Occident - par webmaster le 08/09/2014 @ 19:42

Article du métropolite Sérafim concernant les rapports entre l'Orthodoxie et l'Occident.
A découvrir dans la rubrique "Divers"

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 ] SuivantFin
 
Menu
Recherche